Page 2 - Toussaint - Dossier spécial
P. 2
EEEeeaeeeeeeeeeeeaeaeeeeeeeaeeeaeeeeeeaeeeeeeeeeaeeeceeeeeeeeeeeeeeaoeeeeuaeeeeeeeaeeeeaeeeeeeeeeeeeeueeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeaaeeaee


DE V́RITABLES TŔSORS 




PATRIMONIAUX



DANS NOS CIMETÌRES






S
i c’est ǵńralement ̀ l’approche de la « Les grands cimetìres urbains sont ̀ peu pr̀s ŕgion bruxelloise, on peut en dire autant sur les 

Toussaint que l’existence des cimetìres tous modeĺs sur celui du P̀re Lachaise ̀ Paris. cimetìres d’Ixelles, que j’aime tout particulì- 
et de nos chers d́funts refait surface dans
C’est un h́ritage de Napoĺon et de l’́mergence rement, et de Laeken, fameux pour ses galeries 
nos esprits, ils sont ouverts toute l’anńe. Bon des cimetìres civils sur la gestion par le reli- souterraines. »
nombre des quelques 3.500 cimetìres wal- gieux . C’est aussi un lieu d’́ducation. Au 19e 

lons et bruxellois repŕsentent bien davantage sìcle, ̀ part les promenades et les sports collec- Dans le m̂me genre, en Wallonie, il est impos- 
qu’un dernier lieu de repos.
tifs, les loisirs ́taient limit́s. Il fallait donc faire sible de passer ̀ ĉt́ du grand cimetìre (clasś) 
des cimetìres, un lieu de balade. Avec de beaux de Mons, du cimetìre de Belgrade (ò reposent 
T́moignages de l’́poque de leur cŕation, vec- monuments, t́moignages des acquis techniques les notables namurois mais aussi les victimes 

teurs de messages politiques ou philosophiques, et artistiques, des inscriptions comme ‘’un bon d’un bombardement de la seconde guerre mon- 
mais aussi reconnaissance du v́cu remarquable ́poux’’, une ‘’́pouse  d̀le’’, etc. Ce sont de vastes diale) ou de Robermont, ̀ Lìge, notamment. 
de certains de leurs ŕsidents, les cimetìres pìces de th́̂tre et de propagande pour les id́es «Ils sont tous dot́s d’un patrimoine fuńraire 
invitent ̀ un voyage dans le pasś et ̀ la (re) et la morale politique de l’́poque. »
impressionnant et abritent les tombes de person- 

d́couverte d’un patrimoine.
nalit́s et ćĺbrit́s locales. Ainsi, ̀ Robermont, 
La Belgique ́tant alors sous domination fran- le Be roi de Walth̀re Fr̀re-Orban, le fondateur 
Et le plus grand sṕcialiste de la question, c’est ̧aise, elle n’y a pas ́chapṕ. Nos grands cime- du parti lib́ral, qui fut le premier monument 
Xavier De orenne, coordinateur de la Cellule tìres urbains sont calqús sur le mod̀le. « On fuńraire wallon ̀ ̂tre clasś. »

de gestion du patrimoine fuńraire au Service trouve du P̀re Lachaise dans le grand cimetìre 
Public de Wallonie. Conseiller des communes d’Anvers, qui est tr̀s beau, qui contient beaucoup 
dans ce domaine, l’homme surnomḿ « Mon- de monuments importants et un patrimoine de Plus petit ne veut pas dire 
sieur Cimetìre », est un passionń intarissable.
qualit́, t́moignages de la richesse de la ville. En
moins int́ressant



Mais Xavier De orenne fonctionne ́galement 
au coup de cœur, et conseille de visiter des lieux 

parfois plus petits, plus con dentiels, mais tr̀s 
int́ressants. «En moins sur-dimensionń que 
Robermont, je pŕf̀re celui de Ste-Walburge. Ce- 
lui de Spa, clasś, vaut largement le coup d’oeil. 

Dans les cimetìres abandonńs, j’adore celui 
de Chaudfontaine, avec son Calvaire, ou celui 
d’Angleur. il est dans un ́tat catastrophique, mais 
il est remarquable pour sa chapelle et son patri- 

moine industriel, ò reposent ouvriers et patrons 
d’industrie. » En province de Luxembourg, « M. 
Cimetìre » conseille la visite des cimetìres de 
Musson, d’Arlon (avec son cimetìre juif) et de 

Marche-en-Famenne. « Qui est tr̀s int́ressant, 
car double : le cimetìre initial fut cŕ́ sur le site 
d’une ancienne ĺproserie et le nouveau, qui date 
des anńes 70, propose un splendide patrimoine 

contemporain.» D’autres parcelles ḿritent le 
d́placement pour des curiosit́s, comme le ci- 
metìre de Court-St-Etienne avec le mausoĺe 
clasś de Goblet d’Alviella ainsi qu’une bande 

de monuments anciens. Ou celui de Vierves 
(Viroinval) et « l’́norme mausoĺe de la famille 
 omas de Stave, d’une taille disproportionńe 
par rapport aux autres monuments. Sans ou- 

blier le cimetìre de Houtain, pr̀s de Ath avec la 
chapelle fuńraire de Cĺmentine d’Oultremont, 
́galement clasśe... Et il y en a tellement d’autres. 
Impossible de citer tous ceux qui trouvent ainsi 

gr̂ce ̀ mes yeux ! »

Bref, renseignez vous : il y a peut-̂tre cimetìre 
remarquable ̀ deux pas de chez vous !



Ŕdaction et mise en page : Sudpresse Diversi cation ŕdactionnelle - Contact commercial : Patricia Toussaint - 0476 49 19 44 - Impression : Rossel Printing


2

   1   2   3   4   5